L’être en mots : les bonhommes allumettes

“Il n’y a rien de plus attachant que la liberté.”
— Gilles Lessard —

Nous sommes tous reliés inconsciemment ou non aux autres, aux situations et environnements qui nous entourent. Ces attachements sont bien réels et se font à différents niveaux. Pour certains ces attachements sont de réelles souffrances internes ou externes qu’ils en aient ou non conscience.  Pour ces personnes lâcher prise sur ces attachements est difficile. Il est donc crucial d’apprendre à “couper” ses attachements qui nous lient aux autres ou aux situations ; d’où l’exercice des bonhommes allumettes !

Jacques Martel et ses bonhommes allumettes

Jacques Martel est un thérapeute canadien et l’inventeur de cette technique de détachement. Son concept est très simple : couper les liens d’attachements qui nous lient à des personnes et des situations. Ses liens dégagent souvent des émotions négatives qui empêchent de prendre du recul et d’être dans une certaine sérénité intérieure pour aborder ces personnes ou ces situations.

Attachement VS amour

Avant de vous expliquer cet exercice, parlons un peu de l’attachement et de l’amour. Il existe une différence fondamentale entre ces deux sentiments. L’attachement est une forme de contrôle sur l’autre tandis que l’amour lui est inconditionnel dans sa définition profonde. Partant de ce principe, il n’est évident que dès lors que l’on souhaite contrôler quelqu’un ou une situation, nous sommes dans un sentiment d’attachement plutôt que d’amour inconditionnel. Couper ses liens d’attachements nous offre personnellement mais aussi à l’autre plus de liberté d’être soi.

L’exercice des bonhommes allumettes

Cet exercice se base sur des changements qui se font dans l’inconscient mais qui ont des répercussions positives nettes (pour ceux qui ont pratiqués cet exercice, et j’en fais partie) sur eux-mêmes, les autres et leurs environnements. Il faut savoir que l’inconscient enregistre beaucoup plus efficacement ce qui est écrit ou dessiné d’où l’impact de cet exercice qui se fait sur base d’une feuille de papier et d’un crayon. Cet exercice fait donc appel aux capacités de votre subconscient. De plus le cerveau ne fait aucune différence entre le réel, l’imaginaire, le symbolique, le virtuel. Pour lui tout est réel.

Ce qui est important pour cet exercice c’est de noter, d’écrire. Il est également nécessaire d’être impliqué dans la situation ou avec la personne pour lesquelles vous souhaitez couper l’attachement. Vous êtes au coeur de l’exercice et prenez en main votre propre vie et non celle des autres. L’exercice a été pensé à la base sur les 7 chakras (centres d’énergies) du corps. Bien évidemment, il n’est pas nécessaire de les connaitre pour pratiquer cet exercice. Comme je vous l’ai déjà dit, l’important c’est que vous soyez au coeur de l’exercice et que vous soyez parfaitement honnête avec vous-même et la situation ou la personne.

C’est parti ! Comment pratiquer cet exercice ?

Munissez-vous d’une feuille de papier, d’un crayon et d’une paire de ciseaux. Si vous souhaitez mettre des couleurs, empruntez les crayons de vos enfants !

Etape 1 – Vous en version bonhommes allumettes

Sur la partie gauche de la feuille, dessinez-vous… comme un bonhomme allumette. Écrivez en dessous votre prénom et de votre nom de famille. Ne réfléchissez pas à la beauté de votre bonhomme bâton…

Etape 2 – L’autre en version bonhommes allumettes

Sur la partie droite, dessinez la deuxième personne, écrivez en dessous son prénom et son nom de famille. (si vous souhaitez mettre une situation plutôt qu’une personne, décrivez la situation en quelques mots-clés)

Etape 3 – Rayonnement autour de vous

Entourez votre bonhomme comme les rayons d’un soleil pour symboliser que vous souhaitez ce qu’il y a de mieux pour vous-même

Etape 4 – Rayonnement autour de l’autre

Tracez ce même cercle façon rayon de soleil autour du deuxième bonhomme pour symboliser ce que vous souhaitez de mieux pour elle.

Etape 5 – Rayonnement autour de vos deux bonhommes allumettes

Encerclez les deux bonhommes allumettes de rayons de soleil pour symboliser une nouvelle fois que vous souhaitez ce qu’il y a de mieux pour vous deux sans intention précise. Votre subconscient saura faire ce qu’il doit faire.

Etape 6 – Les liens d’attachements

Tracez ensuite les lignes d’attachement conscientes ou inconscientes entre les deux bonhommes allumettes au niveau des 7 chakras.

chakra centre d'énergie bonhommes allumettes

Etape 7 – Coupure des liens d’attachements limitants

Une fois que vous avez tracé ces 7 lignes, coupez les avec vos ciseaux au niveau des lignes d’attachements.

Voilà l’exercice est terminé. Faites ce que vous voulez des deux bouts de papiers : jetez les à la poubelle, brûlez les… Laissez à présent votre subconscient faire le reste. Vous pouvez faire cet exercice autant de fois que vous souhaitez. Libérez-vous de ces liens d’attachement qui vous rendent la vie parfois difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.