l’être en mots : la relation à soi

” – Que signifie communiquer, demanda le Petit Prince.
– C’est une chose trop oubliée, ça signifie, créer des liens, répondit le renard. ” 
— Antoine de Saint Exupéry —

Relation, n.f. : — Lien, rapport d’une chose à une autre
— Interactions, liaisons entre des personnes, des entités

Je souhaite aujourd’hui vous parler des relations : relation à soi, relation au monde, aux autres… Au cours de notre vie, nous sommes tous enclin à entrer en interaction avec les autres de part notre travail, l’école, la famille… Mais très vite, nous oublions d’entrer en relation avec soi-même. Hors cette relation primaire est crucial pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

Une quête du bien-être naturelle

Pour commencer, selon Jacques Salomé, il y a en chacun de nous, que ce soit volontairement ou non, cette quête du mieux-être. Nous sommes tous à la recherche de cette sensation d’être à la bonne place, d’être en harmonie avec soi, avec les autres, avec nos environnements… Pour certains, cette quête peut paraitre utopique, mais chacun y a une accessibilité.

Enfant, notre bien-être ne dépend pas exclusivement de nous-même. Nous sommes en grande partie tributaire de notre famille, de notre entourage. Mais une fois adulte, ce bien-être est entièrement maintenu dans nos propres mains. C’est dans ce moment où l’on rejette cette dépendance, qu’on ouvre une première porte sur l’envie d’être un bon compagnon pour soi.

La relation à soi

Par contre, atteindre cet état de bien-être et le maintenir, ne demande pas juste une intention ou un désir. Il demande un cheminement, étapes par étapes. La première étape serait de se reconnecter au présent, à l’instant présent. Cela signifie que vous êtes au moment présent, sans ressasser le passé, sans fuir vers l’avenir.

La deuxième étape de ce cheminement vers soi, est d’accepter à s’aimer soi-même. S’aimer soi-même veut dire devenir bienveillant envers ce qui nous compose (aussi bien les forces que les faiblesses, que le corps).

La troisième étape pourrait être d’apprendre à découvrir. Avoir un regard nouveau sur chaque chose qui s’offre à nous. S’émerveiller des choses que la vie nous offre.

Une autre étape est d’apprendre à communiquer. Entrer en relation avec les autres de façon saine c’est oser demander, oser dire, oser recevoir, oser donner sans attendre en retour, oser refuser.

Il est également important de trouver du temps pour prendre soin de sa santé et de son corps. Trouver une alimentation qui correspond à vos besoins organiques, s’accorder des temps de pause pour méditer.

Ne pas se laisser définir par la relation aux autres

Notre société actuelle a doucement mais sûrement conditionné notre mental sur l’utilisation de notre cerveau gauche. Ainsi nous sommes incité à porter notre attention sur l’extérieur, sur ce que pense les autres, sur les apparences. Ce système de fonctionnement mental engendre donc des problèmes divers comme des peurs, angoisses, maladies, souffrances… En effet pour atteindre un équilibre intérieur et une relation à soi saine, l’utilisation du cerveau droit, dont les bases sont les émotions, les sensations, l’affectif et le cœur, est importante.

Actuellement, nous ne sommes attentifs qu’à ce que le monde extérieur nous renvoie. Les autres sont certes une source de bien-être, si et seulement si nous ne nous nourrissons pas de ces relations aux autres pour exister. C’est pourquoi il est important de sortir des schémas de fonctionnement de dépendance, de domination, de victimisation… pour pouvoir recevoir les bénéfices de la relation à l’autre. N’oublions pas que nous sommes seul à nous connaitre dans notre entièreté. Nous sommes les seuls à pouvoir dire nos besoins profonds et surtout à savoir comment les combler pour être en harmonie corps et mental.

Vous en premier, ensemble après…

L’amour inconditionnel est le premier pas vers la relation à soi et une meilleure relation au monde. Trouver votre place en toute intégrité vous permettra de vous épanouir. Mais pour cela, vous devez avant tout combler le vide que vous ressentez intérieurement en vous aimant sans conditions : amour, reconnaissance, bienveillance, respect… Tout ces éléments vous permettront au fur et à mesure d’engendrer des changements dans votre vie. Quand notre comportement envers nous-même change, le comportement d’autrui envers nous change de la même façon. Alors mettez un point d’honneur à vous accorder à la belle musique de votre intérieur. Restez en relation avec votre Être intérieur en vous connectant à vos ressentis corporels, votre respiration.

La sophrologie pour vous remettre en relation avec vous-même…

Il est parfois difficile de s’accorder du temps de façon autonome. Pour commencer, avoir l’aide d’une personne extérieure dans ce processus de relation à soi est une porte d’entrée. La sophrologie de part son rapport mental, corps et émotions, vous permettra d’apprendre des outils pour entrer en interaction avec votre Intérieur. Respirer, ressentir corporellement la détente, s’imprégner des valeurs importantes à vos yeux… Grâce aux outils de la sophrologie, vous pourrez remplir petit à petit les vides qui vous habitent et vous limitent dans votre cheminement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.