l’être en mots : imagerie mentale

“Celui dont le mental est indifférent à l’adversité et qui est libre de tout attachement, peur et colère est un sage établi…” 
— Bhagavad Gita —

Imagerie mentale : représentation cérébrale mémorisée ou imaginée d’un objet physique, d’un concept, d’une idée, ou d’une situation. (srce : Wikipédia)

Imagerie mentale et visualisation

D’abord nous avons souvent tendance à confondre visualisation et imagerie mentale. L’imagerie mentale et la visualisation sont en fait deux techniques qui utilisent des ressources d’images, d’imagination et d’intuition afin d’améliorer les performances et le mieux-être. La seule différence notable existante entre ces deux méthodes est que lors d’une visualisation on impose des images et dans l’imagerie mentale on essaye de faire émerger des images qui sont de l’ordre de l’inconscient.
Dans un contexte thérapeutique, ces deux méthodes peuvent être utilisées pour réduire le stress ou modifier certains comportements bien ancrés dans la vie de la personne. Elles peuvent aussi servir d’allier dans un traitement médical et font parties de la psychoneuroimmunologie et s’associent à la méditation et l’hypnose.

Laisser place à son subconscient

Comme je viens de vous l’expliquer, l’imagerie mentale laisser émerger des images issues de l’imagination de l’intuition ou de l’inconscient comme si on rêvait en quelques sortes. En quelques mots, grâce à l’imagerie mentale, on laisse l’inconscient nous glisser des indices sur ce qui est bon pour nous. C’est pourquoi il est souvent utile d’être accompagné dans ce processus afin de décoder certains symboles.

Laisser émerger le soi profond

Grâce à l’imagerie mentale, vous apprendrez à mieux vous connaitre, à découvrir certains aspects de vous que parfois même vous ne soupçonniez pas. Comme en sophrologie avec les visualisations, il faut apprendre au corps et au mental à lâcher prise pour libérer l’esprit et lui laisser les clés. C’est pour cette raison qu’on pratique toujours un temps de relaxation avant de se lancer dans l’émergence du mental.

Exercice d’imagerie mentale

Regardez un objet ou une photo. Observez-le le plus précisément possible.

Fermez les yeux et reproduisez mentalement cette image en essayant d’être le plus proche de la réalité possible.

Ouvrez les yeux et vérifiez la similitude entre votre image mentale et la réalité. Essayez de regardez encore plus les détails de cette image.

Fermez à nouveau les yeux et améliorez votre image mentale en induisant des détails perçus

Répétez jusqu’à ce que l’image mentale soit satisfaisante à vos yeux.

Allez plus loin avec l’imagerie mentale

Fermez les yeux et concentrez vous sur votre souffle. Puis détendez progressivement votre corps de votre tête jusqu’à vos pieds.

Laissez venir à vous une image apaisante. Ne forcez pas. Laissez simplement émerger ce qui vient, comme il vient, sans jugement. Quand vous aurez cette image bien en tête, observez-là.

Laissez passer vos pensées. Focalisez-vous uniquement sur cette image apaisante. Observez les choses comme si vous étiez en train de regarder un film.

Allez encore plus loin et ressentez l’image en vous comme si vous y étiez réellement.

Que voyez-vous ? Qu’entendez-vous ? Comment vous tenez-vous dans cette scène ? Qu’avez-vous envie de faire ? Que faites-vous ? Que pensez-vous ?

À présent, je vous invite à reprendre contact avec votre corps, votre environnement. Percevez les bruits extérieurs. Bougez progressivement votre corps. Ouvrez les yeux quand vous vous sentez prêt.

 

Alors qu’avez-vous vu ? ressenti ? Je suis toute ouïe alors n’hésitez pas à me raconter votre expérience en commentaire ou par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.